Les Cowboys Fringants – Une Autre Journee Qui Se Leve Lyrics

{x2:}
On ne retrouvera jamais l’émerveillement
Que l’on avait enfant
Tout se complique lorsque l’on devient grand
Mais il ne faudrait pas non plus s’en faire accroire
Et vivre sans espoir
La vie n’est pas juste un long purgatoire
S’il est vrai qu’il faut se battre au quotidien
Il n’en sera pas vain
L’effort sait faire apprécier le bon vin
A quoi bon s’en faire et nous apitoyer
On va tous y passer
Tant qu’à être là vaut mieux en profiter
Le blues, la vie
Maudit, maudit lundi
Le travail, la routine
Le train-train quotidien
Au frèt’ l’hiver
Au chaud l’été… Le politicien s’est menti – A lui-même! Le dépressif a vu l’enfer – Ah ah ah! L’homme paisible en a fait fi – Sans problème! L’homme d’affaires s’est enrichi – Sur son dos! Le bon à rien – Rien! Quelle merveilleuse journée ce fût sur Terre! Le travailleur trouve son bonheur
Quand il quitte l’usine à quatre heures
L’homme d’affaires trouve le sien
Quand le réveil sonne au matin
Le bon à rien n’a pas d’attente
Il s’en sacre comme de l’an quarante
Le politicien au contraire
Pour son salut tuerait sa mère
Si l’homme paisible est serein
A quatre pattes dans son jardin
L’alcoolique cherche son char
A quatre pattes en sortant du bar
Et l’ dépressif au désespoir
Astique son fusil dans le noir
Pendant que le mourant l’envie
De pouvoir être encore en vie
Une autre journée qui s’achève
Avant une courte nuit de trêve
Pour les bons citoyens
Le travailleur s’est abruti – Au boulot! Le mourant est parti
L’alcoolique a vidé ses verres – Ah ah ah! Une autre journée qui se lève
Après une courte nuit de trêve
Pour les bons citoyens
Le travailleur va travailler
L’homme d’affaires va s’affairer
Le bon à rien f’ra rien
Le politicien va mentir
L’homme paisible va en rire
Le mourant va mourir
L’alcoolique aura mal aux ch’veux
Le dépressif s’ra malheureux
Quelle merveilleuse journée ce s’ra sur Terre!