Kooly – Bitchland Lyrics

[Intro]
Hahaha
Nous Y Voila
Hey, Brr
[Couplet 1]
Bienvenu dans ce monde de ouf bienvenu à Bitchland
Ils ont qu’des bites sur leurs langues, kiffent les trucs qui pendent
J’suis ce, négro, soigné, j’vais pas vous lâcher et ça pour des, années
J’traine qu’avec des chiens des loups les humains sont tous cramés
Tacle sur l’adversaire, j’pète les jambes et les derrières
Toutes les courses tu termines dernière, Ramènes-moi une poulette fermière
J’veux un compte en banque déblin, Qu’on m’écoute jusqu’à dublin
Cette prod j’vais en prendre soin, faire ça comme un putain de vrai africain
Tu dis que le rap est mort mais dis-moi qui es-tu
Après 20 ans dans le game tu restes un inconnu
Mais dis-donc pute de quel genre d’habit es-tu vêtue
Excuses-moi mais vu ta tête j’sais qu’tu prends par le cul
Bitchies, voilà votre royaume, je vous décerne la couronne
Dans la catégorie des lopettes j’te jure qu’t’en es une bonne
Des sous j’veux des grosses sommes, d’la frappe j’en ai d’la bonne
Hiver, été, printemps, automne, même sans charbon ça charbonne
[Refrain]
2014, j’envoie ces négros chômer
Quand j’vois ces fils de putes j’me dit putain faut pas déconner
Et t’es la reine des putes personne peut te détronner
Quoi qu’il arrive j’frai face à eux et avec le point levé
Arrêtes ta propagande
Dégages nous ton bordel diriges tes faux négros à Bitchland
T’approcher d’moi c’pas c’que j’recommande
Chaque fois qu’je finis mon son un par un tous ils débandent
[Couplet 2]
Est-ce, nécé, ssaire de m’écouter
Ils parlent derrière le pc, devant moi ils taillent car c’est l’heure du goûter
Ta bitch écoute mon ons avec volupté, j’suis un eagle, dans le désert
Ouai ma p’tite gueule, ouai mon niggaz, j’te déserte, c’que j’t’réserve
C’est hardcore, Ta mère trouve même ça limite
Qu’j’me précipite à péra afin d’vous niquer le plus vite, d’monter la pression que je suscite
Viens assister à mes leçons, Tous ces beats que nous salissons
Maso dis leur que quand on arrivera tous ces rageux fuiront
J’suis venu passer l’balais dans ce merdier
A cause d’moi y dorment plus mais j’ai juste tenté de les bercer
J’ai 16 gepi, son tarpé je découpille, j’la baise quand elle est accroupie
Avec son facies de groupie, spécialiste dans les gros booty
Vous faites des alliances en groupe et, depuis que leur voix j’ai coupé
Ils me paraissent tous dégoutés, vu qu’leurs feumeu font qu’égoutter
De leur teucha, tissmé ou pas j’suis un keu-bla
Qu’ça tombe sur pile ou ce-fa, c’est dans tes seuf, que ça ira
[Refrain]
2014, j’envoie ces négros chômer
Quand j’vois ces fils de putes j’me dit putain faut pas déconner
Et t’es la reine des putes personne peut te détronner
Quoi qu’il arrive j’frai face à eux et avec le point levé
Arrêtes ta propagande
Dégages nous ton bordel diriges tes faux négros à Bitchland
T’approcher d’moi c’pas c’que j’recommande
Chaque fois qu’je finis mon son un par un tous ils débandent